e
Date de publication
13 .oct..2021

Semences : demande en hausse, récoltes en baisse

L'aperçu du marché en période de pénurie nous a montré qu'une énorme demande mondiale et une pénurie de semences de graminées et de trèfle ont réduit les stocks, tandis que d'autres effets macro-économiques ont soutenu les prix.

La demande est en hausse et les récoltes en baisse : aperçu du marché en période de pénurie.

Récolte de semences 2021 supérieure à la moyenne au Danemark et légèrement inférieure aux Pays-Bas.

Par rapport aux années précédentes, les espèces précoces, par exemple les fétuques et les pâturins ont eu un bon rendement, tandis que le ray-glass anglais (première espèce de semence au Danemark) a eu un rendement supérieur de 2%  par rapport à la moyenne. Aux Pays-Bas, où le ray-grass anglaise occupe également la plus grande superficie, la récolte a été inférieure de 7% par rapport à la moyenne quinquennale. 

Dans d'autres parties du monde, la production de semences de graminées a du relever de grands défis, notamment en Amérique du Nord. Le "dôme de chaleur" estival qui a recouvert une grande partie des Etats-Unis et du Canada a brûlé de  nombreux champs d production, cela a provoqué une récolte désastreuse. Même dans les régions irriguées, le rendement a été inférieur à la moyenne. 

Les nouveaux contrats pour la production de graminées sont confrontés à un réel  défi : la concurrence des cultures alternatives à prix élevé comme les céréales, le maïs, le colza et le soja. Les agriculteurs ont de telles alternatives de production qu'il pourrait y avoir des limites à la disponibilité future, ce qui aurait un effet direct sur les prix des marchés des graminées et du trèfle.  

Consommation mondiale et prix élevés

Comme nos stocks de semences étaient déjà faibles, nous avons fait tourner nos installations de nettoyage et conditionnement à plein régime immédiatement après la récolte 2021. Notre objectif était d'offrir aux clients un approvisionnement suffisant et précoce, afin de respecter aux mieux les quantités contractées.

En conséquence, de nombreuse espèces et variétés seront épuisées au cours de la saison à venir. Les espèces de gazon sont particulièrement touchées. Les prix de toutes les variétés de base, des semences de qualité inférieure et des variétés haut de gamme pour gazons professionnels n'ont jamais été aussi élevés.

Les prix des mélanges fourragers se sont stabilisés à un niveau élevé. La situation a été aggravée par les pays producteurs qui ont été moins actifs que d'habitude du côté de l'offre. La Chine, en particulier, semble toujours exprimer des besoins élevés.

GAZONS : l'offre limitée rencontre une forte demande pour la saison 2022.

Les stocks restent faibles tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Les fournisseurs se concentrent sur les clients fidèles consommant leurs quantités habituelles, afin de maintenir des relations à long terme. 

Les capacités de mélange, de pelliculage et d'emballage sont proches de la limite. Le prix de la fétuque rouge se raffermit pour les trois sous-espèces. Malgré la bonne récolte, l'offre est insuffisante pour répondre à la forte demande. 

Il est rare de trouver des offres en provenance du Canada. Côté positif, les semences de cette année sont de meilleure qualité par rapport aux trois dernières années. Le pâturin des prés est revenu à un niveau de prix antérieur en raison de la consolidation du marché, d'une mauvaise récolte aux Etats-Unis et de la réduction des stocks dans l'UE.

Ray-grass tétraploïdes

 Le ray-grass anglais, principal moteur du marché des mélanges pour gazon, est déjà difficile à trouver dans les pays producteurs. La combinaison d'une production défaillante et d'une forte demande américaine a eu un impact significatif sur les niveaux de prix. En vue d'un climat instable, la demande de variétés de ray-grass tétraploïdes va donc augmenter. 

Les mêmes facteurs vont stimuler la demande de fétuques élevées, compte-tenu de leur système racinaire puissant et leur bonne tolérance à la sécheresse. Même les variétés de type fourrager, normalement moins chère, sont difficile à obtenir à un prix raisonnable.

Qualité de semences supérieure

Une demande accrue de la part du secteur des gazons professionnels, en particulier pour les variétés "DLF Select" apportant leur qualité technique supérieure, est un signal fort qui prouve que les activités et sports de plein air reprennent après une longue période de pandémie.

 

FOURRAGES : le retour à une consommation normale fait ressortir les différences de qualité.

Après deux années fastes dans le domaine des fourrages, la demande est revenue à la normale. Notre gamme de produits met en évidence la valeur des variétés les plus performantes en termes de digestibilité, de persistance, de résistance aux maladies et de rendement.

Les variétés "Fiber Energy" de DLF font la différence. Alors que les variétés supérieures de ray-grass anglais sont encore faiblement disponibles et coûteuses, les variétés de performance inférieure sont à un prix plus compétitif mais toujours soutenu par les prix élevés des produits de base.

La fétuque des prés et la fléole des prés ont de nouveaux été touchées par les mauvaises récoltes dans l'UE et au Canada. Les prix sont fermes, dans les pays où les semences sont disponibles. Il est peut-être encore un peu trop tôt pour les types recommandés. Le congrès Euroseeds permettra de clarifier la situation.

Le pâturin des prés offre une chance d'essayer les nouvelles variétés de DLF "Chester" et "Kanka" alors que les anciennes variétés disparaissent. Avec un nombre limité de variétés recommandées sur les listes, les prix se maintiennent, tandis que la Chine absorbe tout ce qu'elle peut obtenir à des prix records. 

Le ray-grass italien et le ray-grass annuel sont sous pression en raison de la réduction de la demande de l'UE et de l'augmentation de la production. Néanmoins, le prix des variétés recommandées reste plus élevé que celui des semences non inscrites provenant d'Amérique du Sud. Il n'y a pas d'offre bon marché, car il est très difficile de contracter une nouvelle production puisque les agriculteurs s'attendent à des prix de production plus élevés.

Le rendement de la luzerne DLF a de nouveau été insuffisant, ce qui signifie qu'il y aura des quantités limitées de semences enrobées au printemps prochain. Le trèfle blanc est légèrement plus cher que l'année dernière car la Chine a acheté beaucoup plus de la récolte néo-zélandaise. Le dactyle est passé d'une offre excédentaire à une pénurie en raison de la baisse des rendements aux Etats-Unis, ce qui a entraîné des importations en provenance d'Europe.

 

Les Festulolium DLF, "Ryegrass PLUS" et "Fétuque élevée PLUS" gagnent des parts de marché grâce à leur robustesse, leur durabilité et leur tolérance à la sécheresse dans un climat changeant. La pénurie de fléole et de fétuque des prés stimule la demande pour les variétés "MAHULENA" et "HOSTYN"

PERSPECTIVES : la forte demande mondiale raffermit le marché des semences de graminées et de trèfle.

L'augmentation de la demande mondiale et les mauvaises récoltes dans de nombreuses régions du monde stimulent le marché. Dans le même temps, une série d'autres facteurs tels que les prix élevés des matières premières (produits agricoles, pétrole brut, bois de palettes, emballages), l'augmentation des taux de frêt (alimentée par une pénurie de conteneurs et de chauffeurs routiers) et un taux d'inflation croissant ajoutent de la pression, sans compter l'effet des 18 derniers mois de Covid-19.

Regardez au-delà des "gros titres".

Dans des moments comme celui-ci, une connaissance détaillée du marché est vitale. Pour en savoir plus, adressez-vous à votre directeur commercial DLF. Vous pouvez également nous retrouver au congrès Euroseeds 2021 à Prague, du 18 au 20 octobre.

Nous, nous réjouissons de vous y rencontrer !